AGF: War Horse

AGF: War Horse (87 min.)

Nous avions manqué l’occasion de faire un épisode autour du nouveau Spielberg lors de sa sortie en salles, donc sa venue en dvd et blu-ray était l’excuse parfaite pour récupérer nos vieilles fiches.

Thibault, Nicolas et Ivan se lancent dans une discussion très positive autour du film, abordant tour à tour leur amour pour Spielberg, l’erreur de casting du film, le voyage émotionnel, la mise en scène et d’autres sujets liés aux aventures de Joey pendant la Première Guerre Mondiale.

Un épisode réservé à ceux qui ont vu le film.

Une réflexion sur “ AGF: War Horse ”

  1. D’accord avec vous messieurs, War Horse est un magnifique film. Pas grand chose à rajouter sur vos avis. Même s’il y a un point qui m’énerve particulièrement, et vous l’avez souligné, c’est le fait que tous les protagonistes parlent anglais. Et le fait que ce soit Steven Spielberg m’énerve encore plus, parce que justement lui avait l’autorité et la possibilité de faire un film polyglottes. C’est d’autant plus dommage car si Stevou ne prend pas la peine ou ne veut pas faire le choix de mettre plusieurs langues, personne ne le fera. D’autant plus que c’est un film familial, qui vise d’une certaine manière à éduquer les jeunes, et c’est par ce genre de films que les mentalités (des américains) sur les sous-titres et les langues étrangères pourront évoluées. Peut-être qu’en voyant ce film, des gamins attardés pensent maintenant qu’en France et en Allemagne on parle anglais.
    Ca m’enerve parce que ca me gâche une partie du film, et que je ne vois pas l’interet de Spielberg. Tarantino l’a fait, même si ce n’est pas le même public. Mais encore une fois, si Spielberg l’avait fait pour un gros film comme celui la, ca ouvrirait de larges perspectives pour d’autres films et d’autres réalisateurs.Et aussi pour la culture générale des américains. Et puis c’est vrai que la scène du no man’s land m’a paru moins forte puisque durant tous le film les anglais, allemands et français parlent la meme langue. La langue c’est quand même l’identité d’une nation, plus que l’uniforme par exemple. Pour avoir vu une partie du making of, c’est bien beau d’avoir tous les details des costumes d’époques, mais ce travail epoustouflant aurait été encore mieux apprécié si la barrière des langues avait été respecté.
    Petit coup de gueule ridicule mais bon ça m’énerve vraiment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s