AGF: Notre Semaine 40

AGF: Notre Semaine 40 (170 min.)

L’équipe au grand complet revient avec le 101ème épisode et la 40ème semaine, qui commence avec les trailers de OZ: THE GREAT AND POWERFUL, DO NOT DISTURB et ASTERIX & OBELIX: AU SERVICE DE SA MAJESTE.

Clément signe son grand retour avec LOL de Lisa Azuelos, un long débat autour de THE AMAZING SPIDER-MAN et le documentaire MY STORY sur Jackie Chan.

Ivan parle de TO ROME WITH LOVE de Woody Allen.

Nicolas aborde en exclusivité TED de Seth MacFarlane et son coup de coeur BEASTS OF THE SOUTHERN WILD, puis enchaîne avec MARTYRS de Pascal Laugier.

Thibault conclut à sa manière: un documentaire (COMIC CON EPISODE IV: A FAN’S HOPE de Morgan Spurlock), une série (PLATANE saison 1) et Jackie Chan (le doc MY STUNTS).

Resteront-ils encore collègues après une partie de Construire le titre?

10 réflexions sur “ AGF: Notre Semaine 40 ”

  1. bon ben moi amazing spiderman sans avoir adorer j’ai pas detester. après c’est mon avis mais je pense qu’il faut prendre en compte le fait que ce projet debile s’est fait sur un coup de tete juste pour que sony ne perde pas les droit de spiderman. donc forcément on a pas laisser de temps au scenariste pour qu’ils ecrivent une histoire bien construite. donc une fois que on prend en compte ceci on essaye d’oublier les incohérence et les raccourcis de scenario que vous citer pour se concentrer sur le reste. et le reste je le trouve assez reussi ( mise a part certain effet speciaux) j’aime bien le jeu d’andrew garfield qui propose un bon peter parker assez different de celui de tobey maguire. j’aime bien le reste des personnage que je trouve assez attachant. je trouve que marc webb film bien les relations entre les different personnage. après ce qu’il m’a plus aussi c’est la réalisation de marc webb. je trouve que qu’il y a des scene vraiment interessante, nottamment la scene des egoux ou spderman tisse une toile d’arraignée. et aussi d’un point de vue de mis en scene ( et non scenaristique) j’aime vraiment la scene ou il sauve le gamin dans la voiture et la scene des grue. donc moi je pense que le prochain sera peut etre plus reussi car les scenariste auront le temps d’écrire un bon scenario.

    ps: sinon pour quand le prochain top 5?
    et je voulais demander, est prevu qu’un jour vous realisiez un podcast video? sa sera sympa! ^^

    1. Pas de podcast vidéo pour nous pour quelques raisons, entre autre parce que il ne suffit pas de se filmer sinon ce serait chiant – donc ça implique plus de boulot, de temps de montage/mise en ligne. Nous aimons les podcasts audios car ça ne se limite pas tellement dans les façons d’écouter (transports en communs, devant son ordi, avant de dormir, …).

      Désolé pour le retard dans les tops 5 mais ça va vite repartir. Nos prochains prévus: mea culpa (on vient de l’annoncer), plaisirs coupables 3, films japonais et fusillades.

  2. Ce que c’est bidon le coup des grues sérieux… Tout comme le chef de la police qui arrive seul en haut de la tour alors qu’il y avait une armada de policiers juste avant! On pourrait continuer comme ça longtemps car ce film est rempli de moments où on décroche car on y croit pas. Heureusement qu’il y a Emma Stone en blonde. :D

  3. The amazing Spider-man:
    Bon moi j’ai plus aimé que vous tous, étant fan aussi de la trilogie je m’attendais à largement pire. Tous les défauts vous les avez dits (scenario, raccourcis, effets spéciaux…). En fait le pire défaut du film pour moi c’est que ce soit un reboot. Dès qu’on peut le comparer au 1, c’est nul à chier (mort d’Oncle Ben, parties au lycée…). Mais j’ai beaucoup aimé les combats, dans l’école notamment avec Stan Lee, l’idée de tisser la toile est géniale. Et j’ai vraiment adoré les vues à la première personne, puisque c’est un idée visuelle innovante par rapport à la trilogie, même si yen a que 2 de moins de 5 secondes. J’ai bien aimé aussi le nouveau style de vole de Spider-man, de même que, et c’est plus un détail, le fait qu’on voit souvent où s’attachent les toiles.
    Après Connors, c’est vrai que les scènes dans les égouts ou il se filme sont nulles a chier, mais je suis pas du tout d’accord sur le fait que ses intentions sont incompréhensible. En soit c’est pas un méchant, il veut tuer personne, il veut juste répandre le sérum pour faire évoluer la race humaine, sachant que lui avait un complexe vis a vis de son bras et que le sérum l’a rendu mille fois plus fort. C’est vrai que ce n’est pas présenté clairement par rapport à d’autres scènes complètement bâclées mais bon j’ai plutôt bien aimé ca.
    Donc voilà, dommage qu’ils aient voulu refaire un reboot sachant qu’un changement d’acteur serait mieux passé qu’un reboot. Le film aurait dû commencer quand Andrew Garfield est sa chambre accroupi avec le costume et durer qu’1h30 voilà.
    Je suis mitigé parce que j’ai aimé des trucs mais il y a 40 min vraiment merdiques.

  4. To Rome with love :
    Comme « minuit à Paris », j’ai détesté ce film. C’est long, c’est lent, j’ai trouvé ça facile et mal écrit. Les dialogues sont pas bons, les quatre histoires sont inintéressantes. J’aimerais bien comprendre ce qu’est Alec Baldwin. C’est censé être le futur de Jesse Eiseinberg dans sa tête, mais Ellen Page lui répond à certains dialogues mais pas à d’autres c’est totalement con. Comme Thiabult le dit, le rôle de Greta Gerwig est ridicule elle dit quinze fois « j’espère que tu vas pas tomber amoureux d’elle », « j’aurais pas du te laisser avec elle » mais en fait on dirait qu’elle s’en fout. Parce que d’ailleurs on dirait même pas qu’ils sont en couplee, aucune alchimie alors que ce sont des acteurs géniaux donc c’est très dommage.
    La partie avec le jeune couple italien est vraiment lourde, et puis Woody Alleb prend vraiment tout le monde pour des cons sachant que Penelope Cruz parle une fois sur deux espagnol. C’est complétement choquant.
    Le segment de Begnigni est une bonne idée de court métrage mais étalé sur 20 min c’est chiant comme vous l’avez dit.
    Et celui avec Woody Allen je pense que c’est le pire. J’ai détesté le jeu de Woody Allen, ses mimiques et ses dialogues sont insupportables. Et même toute l’intrigue sachant qu’il faut 15 min pour faire comprendre à tout le monde que c’est un bon chanteur ça aurait été largement possible de le faire en 5min.

    Donc pour conclure tous les segments sont trop longs et bâclés, avec des personnages complètement inintéressants. Et c’est quand même un film ou au final tout ce qui s’est passé n’a servi a strictement rien, aucune évolution des personnages puisqu’à la fin tout repart comme au début.

    Tout ses derniers films m’énervent.

  5. Merci d’avoir défoncé The Not Amazing Spider-Man qui le mérite largement. Je ne comprends toujours pas comment on peut aimer ce truc fade, bourré d’incohérence et jamais épique….
    Et encore merci de me faire rire dans les transports, même si les gens me prennent pour un fou ;-)

    1. Des fois, t’as envie de dire aux gens: »nan mais je suis pas un psychopathe, j’écoute juste un podcast marrant ! » :D

      1. Arretez de dire qu’ils sont drôles, ils vont finir par le croire…
        Sinon on dit bien « grutier ».
        Et welcom back Clément, fait plaisir d’entendre ta voix, je suis (j’espère) ton fan No1 (et pas uniquement parce que tu ne râles pas après les flashs blancs).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s