AGF: Notre Semaine 46

AGF: Notre Semaine 46 (110 min.)

Une intro avec deux recommandations très différentes: le blu-ray exceptionnel de PROMETHEUS et le jeu vidéo MAX PAYNE 3.

Ivan revient sur Mel Gibson dans BRAVEHEART, Paul Dano dans RUBY SPARKS et Bart l’ours dans L’OURS.

Nicolas pense avoir sa pire semaine avec L’AMANT et MICROCOSMOS.

Thibault conclut avec DO NOT DISTURB, THAT’S MY BOY (Very Bad Dad) et le documentaire I AM COMIC.

Justice sera faite dans une partie bien courte de Construire le titre.

Si vous faites votre shopping sur Amazon, n’hésitez pas à passer par ce lien: http://www.amazon.fr/?ie=UTF8&link_code=hom&tag=angifi-21

7 réflexions sur “ AGF: Notre Semaine 46 ”

  1. de retour de voyage, vos podcasts ont étés de parfaits compagnons pour mes oreilles durant mes longs trajets en bus. Continuez comme ça, hésitez pas avec les épisodes fleuves sur des réals ou sur vos tops.

  2. Je plussoie! On se déplace tous les jours et avec vos débats et avis, ça passe bien plus vite. Faudrait aussi inviter parfois des invités farfelus comme Xeutrope ou l’équipe de Podsac, histoire que vous vous déchiriez sur certains films!

    Bref tout ça pour dire que c’était à nouveau un podcast fort plaisant!!!

    ps: grosse intro de la part de pierrot :-D

  3. Une semaine variée comme je les aime et pour une fois, j’ai pas été obligé d’attendre 15 jours pour l’écouter à cause des spoilers.

    Je vous rejoins pas mal Ivan sur Ruby Sparks qui, pour moi, est un film qui possède trop d’aspects artificiels, voir prétentieux/snobs: Le jeune écrivan qui tape sur une vieille machine à écrire, les chansons françaises (dont une seule est bien utilisée), les parents babacools (heureusement interprétés par de très bons acteurs); etc.
    Après, j’ai trouvé le traitement du thème plutôt malin et la conclusion même assez noire, montrant vraiment l’aspect malsain du concept. Je ne parle pas de la toute fin assez nase.
    Un film un peu bancal.

    Pour That’s my bad, c’est peut être parce que je suis loin d’être un spécialiste de Sandler, mais je me suis vraiment bien marré. Mais bon c’est assez difficile de défendre une comédie vu que le principal critère pour la juger, c’est si ça fait rire ou pas.

    Et sinon Thibault est un mauvais perdant! ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s