AGF: Filmographie Tony Scott

AGF: Filmographie Tony Scott (320 min.)

Un épisode bien entendu (et malheureusement) provoqué par la disparition aussi soudaine que tragique de Tony Scott, qui nous a laissé un bel héritage de films d’action aussi adulés que mal aimés.

Thibault, Nicolas et Ivan s’attaquent donc à ses 16 films en essayant de retracer un parcours qui va d’un petit film d’horreur à des productions Bruckheimer, de sa reconnaissance publique à ses échecs critiques, en passant par l’évolution de son style, ses collaborateurs fréquents, et tout un tas de petites anecdotes.

Filmographie Tony Scott:
The Hunger (1983)
Top Gun (1986)
Beverly Hills Cop 2 (1987)
Revenge (1990)
Days of Thunder (1990)
The Last Boy Scout (1991)
True Romance (1993)
Crimson Tide (1995)
The Fan (1996)
Enemy of the State (1998)
Spy Game (2001)
Man On Fire (2004)
Domino (2005)
Deja Vu (2006)
The Taking of Pelham 1 2 3 (2009)
Unstoppable (2010)

4 réflexions sur “ AGF: Filmographie Tony Scott ”

  1. Tout d’abord bravo pour cette émission parce que j’aime beaucoup le travail de Tony Scott et que c’est un bel hommage (félicitations Thib pour le montage d’une émission de plus de 5h).

    Pour Top Gun, n’ayant pas le même âge que vous, je me souviens encore qu’au collège, on s’échangeait tous la BO du film, tout le monde l’adorait à l’époque. Découvrir ces chansons 10 ou 15 ans plus tard les rend automatiquement kitsches mais à l’époque c’était très apprécié.

    Merci Ivan et Thib d’avoir fait un point précis sur l’incohérence principale de Déjà Vu, c’est-à-dire le moment où Denzel arrive dans l’appartement de Paula Patton vivante et qu’il trouve les traces de son passage…je pense que c’est vraiment une incohérence du scénario plus qu’une manière de sous-entendre que Denzel a voyagé plusieurs fois dans le temps car dans ce cas, les incohérences se multiplieraient encore davantage. J’ai eu des débats passionnés avec plusieurs personnes mais aucune n’était de mon avis…je suis très content de constater que vous avez la même perception que moi.
    Pour autant, comme Nicolas, j’aime beaucoup ce film.

    Comme vous le savez, j’adore vos longues émissions, j’espère qu’il y en aura d’autres, même si c’est pénible à monter!

  2. Félicitations pour cette émission marathon qui a su me tenir en haleine. Assez impressionné par votre performance car tenir plus de 5h (et sûrement plus sans montage), sans baisse de rythme et en étant toujours intéressant, c’est fort.

    Et donc maintenant je vais compléter mes lacunes en essayant de voir le plus rapidement possible : Man on Fire et U.S.S. Alabama (que j’avais snobé à l’époque, sans trop me rappeler pourquoi).

  3. Putain, 5.00 d’émission, mais 5.00, c’est bon en même temps quand on parle de Tony Scott. Je ne me suis pas fais chier une seconde. Pas comme sur Spy Games que je n’aime vraiment pas. Le seul que je n’ai pas étant le métro 123, vous ne me donner pas envie de le voir. mes préferés sont et resteront Ennemi d’état le flic de Beverly Hills et Le Fan et le top du top Le Samaritain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s